De quel parachute s'agit-il ?

22/11/2017
2 commentaires

Les photos, ci-dessous, datent de 1957. Elles ont été prisent au GAP de la STAT à Toulouse. À l'époque on parlait de centre d'essais des matériels aéroportés (CEMAP).
Particularités:
  • la fermeture du sac dorsal semble identique à celle des parachutes US de la série "T",
  • il n'y a pas de mousqueton au bout de la SOA,
  • la poignée du ventral se trouve sur le dessus.
Quelqu'un peut-il aider le webmaster?

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Peaudsauss1 dit :
    11/6/2019 à 11h 50min

    Bonjour Webmaster et félicitations pour ce site génial. En fétichiste de ce genre d’équipements, je suis très heureux de pouvoir vous donner quelques infos et essayer au mieux de répondre à votre question. Votre parachutiste est équipé d’un ensemble parachute britannique IRVIN PX1. Ce parachute est un Type X de fabrication après guerre et utilisé comme parachute de troupe par les forces armées britanniques jusqu’à la fin des années 70. La principale différence avec les fabrications seconde guerre et un peu après vient du fait que l’X reçoive (enfin)un parachute ventral (début/milieu des années 50). Sur la sangle du harnais côté droit on peut facilement voir inscrit IRVIN. Ces ensembles ont été utilisés par les anglais lors de l’opération Amilcar sur Suez en Novembre 1956 où nous étions aussi... (C’est peut-être d’ailleurs de là que vient le pépin). Pour ce qui est du ventral vous pourrez constater que la poignée d’ouverture se situe sur la partie supérieure du pépin, au contraire des ventraux US T5,T7 et français TAP660 et TAP661. Les ventraux français reçoivent en plus des élastiques d’aide à l’ouverture plats et un cartouche d’identification précis sur lequel est indiqué le type, le No matricule et l’année du marché. Un de ces parachute IRVIN est visible au musée de l’ETAP si je ne gatouille pas trop. En espérant vous avoir aidé au mieux. Amitiés. Franck

  • François HAUVUY dit :
    23/11/2017 à 12h 47min

    un type X anglais équipé d"un ventral de TAP 660/661, comme ce fut le cas après l’Indochine




  • Créer un site
    Créer un site