Chapitre 11: VOUS VOUS SOUVENEZ?

 
Dans ces pages vous trouverez un certain nombre d’objets, de sigles qui ont disparu, ou qui existent encore, mais dont on ne se rappelle plus très bien les origines. C’est un peu « l’auberge espagnole » de la spécialité des matériels de parachutage et de largage. Libre à chacun, d’apporter sa pierre à l’édifice de la mémoire et d’envoyer un rectificatif ou une précision au webmaster. 
Toutes les précisions argumentées seront bien venues et contribueront à une meilleure connaissance des troupes aéroportées en général et de la spécialité en particuliers.
 
AMR Ordre du mousqueton  
1° Tandem Siki  PTS ou FICP
Sculpture sur bois Le ticket d'embarquement La Stèle de l'Aéro
La double couille Branchage à Fonsorbes Rue du Colonel GÉRONA
 
  • Cet ordre a été institué en 1987 par le capitaine LITTY, (chef du Bureau de Marque des matériels de parachutage et largage) officier traditions et le lieutenant RUIZ officier TAP de l'ERGM ALAT & Aéro. À cette époque, le mousqueton offert était un AP34. Sur la photo de gauche, un AP68.
  • Cliquez sur la photo pour en savoir plus...
  • Si vous êtes membre de cet ordre, laissez un commentaire ci-dessous.
  • AMR.
La transformation de parachutes à personnels en parachutes de charge a germé dans l’esprit de trois capitaines qui ont eu l’idée d’utiliser des voiles (parachutes dorsaux et ventraux) déclassées.
Ces parachutes transformés étaient appelés AMR (acronyme de leur nom). Ils se composaient de la voile, des élévateurs, du sac et de la SOA.
A: pour ARRAU,
M: pour MASSON,
R: pour RAMAUD.
Source: Mjr René RIGHI.
ARRAU et MASSON n’étaient pas MATPARA. Le capitaine RAMAUD a effectué le stage officier Matpara en février 1948. Il a commandé l’ERGMAé de 1952 à 1956. Lorsqu’il a pris sa retraite, il a dirigé l’atelier de l’entreprise AVIOREX de Montauban, faubourg du Moustier. Cette entreprise était spécialisée dans les vêtements militaires du type saharienne et dans la fabrication du premier parachute sous licence Française. Pour en savoir plus, lire le témoignage, ici>>, d’une réparatrice de l’Arsenal qui a commencé sa carrière chez AVIOREX.
Le commandant RAMAUD repose au cimetière de Bressols (82).
  • Pour mémoire et à titre d’exemple:
  • AMR 715 M1 : voile de TAP 501.
  • AMR 716 M2 : voile de 661-12.
Les premiers sauts en tandem datent de 1937. Cliquez sur la photo, ci-dessous, pour lire un article de "Paramag" sur ce sujet.
 
  • Le Siki.
Tous les paras connaissent ce nom. Quel est son origine? Pour le savoir cliquer sur la photo ci-dessous.
 
  • Témoignages de siki humain: écrivez votre commentaire ci-dessous.

 



Créer un site
Créer un site