AVANT-PROPOS.

Je dédie ce site à la mémoire de tous ceux et celles, civils et militaires, engagés et appelés qui ont œuvré dans la spécialité des matériels de parachutage et de largage. Par leur professionnalisme, ils ont permis aux troupes aéroportées françaises de rayonner en toute sécurité dans le monde entier.
Ce site a pour but de mettre en avant le travail, effectué dans l’ombre, par ces hommes et ces femmes qui ont participé à l’éclosion du parachutisme militaire après la Seconde Guerre Mondiale et plus particulièrement ces femmes valeureuses et méconnues des Bases Aéroportées d’Extrême Orient et d’Algérie.
 
 
L'entretien des matériels de parachutage et de largage est une mission de l'arme du matériel. Avant de devenir une spécialité à part entière, elle est d'abord assurée par des personnels employés par des unités parachutistes. Il faut attendre le rattachement des unités parachutistes à l'armée de l'air, en août 1945, puis la création du Centre école des troupes aéroportées (C.E.T.A.P) à PAU, le 16 avril 1946, pour que soient reconnus les spécialistes chargés de l'entretien des parachutes.
 
 
C’est donc en 1946 que naît officiellement la spécialité des matériels aéroportés avec la création à Montauban de la 25ème Compagnie d' Entretien des Parachutes (C.E.P.). En 1947, après avoir changé plusieurs fois d’appellation elle s’implante dans l’enceinte du Parc d’artillerie de Montauban, plus connu sous le nom du quartier de l’Arsenal. Ainsi naît, l’Etablissement de Réserve Générale des Matériels Aéroportée qui deviendra la « maison mère » des spécialistes des matériels de parachutage et de largage.
 
 
J’espère ainsi perpétuer leur mémoire et développer des liens de fraternité et d'amitié entre les différentes générations. Dans ce sens, j’invite les personnes intéressées à partager leurs connaissances, leurs informations ou tout simplement leurs souvenirs à me contacter et ainsi participer à ce devoir de mémoire.
Avertissement : les écrits contenus dans le site « MATPARA » sont le fait de témoignages ou d’articles retranscrits à partir d’anciennes revues militaires. Quelquefois, ces témoignages peuvent se révéler inexactes ou contradictoires. J’essaye de faire pour le mieux en fonction de mes connaissances et j’apporte les corrections nécessaires dès que possible en fonction de l'avancée des recherches et de vos affirmations. Il existe donc des erreurs ou des oublis bien involontaires de ma part, je vous prie de bien vouloir m’en excuser. Si vous souhaitez me laisser un message, m’envoyer des corrections ou des précisions, contactez-moi par e-mail. 
 
 
" Conquest of paradise "



Créer un site
Créer un site