Poste " DRAKKAR ": 23 octobre 1983, 6h20.

23/10/2012


Cliquer sur la photo pour visionner le document INA de l'hommage national aux Invalides
 

À Beyrouth (Liban), le 23 octobre 1983 à 6h20 locale, cinquante huit casques bleus français (dont cinquante cinq parachutistes de la 3ème Compagnie du 1er R.C.P. et trois parachutistes du 9ème R.C.P.) trouvent la mort dans la destruction de l'immeuble qu'ils occupent comme quartier général (surnommé "poste Drakkar", anciennement occupé par les services secrets syriens), tandis que quinze autres sont blessés. Vingt-six militaires sont indemnes. La déflagration d'une charge de plusieurs tonnes d'explosif dans un attentat-suicide au camion piégé en serait la cause directe.
 


 

Deux minutes auparavant un attentat similaire avait touché le contingent Américain basé à l'aéroport international de Beyrouth, faisant 241 victimes. Les deux attentats simultanés ont été revendiqués par le Hezbollah, ainsi que par le mouvement de la révolution islamique libre puis par le Jihad Islamique.

 


La France et les États-Unis accusent le Hezbollah et l'Iran. Ces derniers démentent. À l'inverse, d'autres informations et témoignages laissent entendre que la destruction du poste Drakkar ne serait pas due à l'explosion d'un camion piégé.

Hommage national aux Invalides

La cérémonie d'hommage national s'est déroulée le 02 novembre 1983 dans la cour d'honneur des Invalides à Paris. Voici un document INA de cette cérémonie

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site