Après 35 ans de carrière

5/6/2013
2 commentaires


Après 35 ans de service,l'adjudant-chef Dominique VIALA a fait valoir ses droits à la retraite.

Jeudi 23 mai 2013, en salle de repos du BMAP, les proches, les amis, les collègues de travail et les cadres de la CMAP étaient rassemblés à l’invitation de Dominique pour partager le pot de l’amitié à l’occasion de son départ à la retraite.
 

Cliquer sur la photo pour visionner l'évènement

Extrait de l'ordre du jour lu, par le chef de détachement, au cours de la cérémonie de la journée annuelle des MATPARA le 31 mai 2013.


Adjudant-chef VIALA, aujourd’hui 31 mai 2013, vous quittez le service actif après plus de 35 années passées au service de la France et des parachutistes.
 
En 1978, vous quittez votre ville natale de Sète et faites vos premiers pas dans l’armée de terre en qualité d’engagé volontaire au titre de l’établissement de réserve générale du matériel ALAT et aéroportés, l’ERGM ALAT/AERO de Montauban. Votre formation initiale se déroule parfaitement et vous permet d’entrer dans la famille des sous-officiers le 1er octobre 1978. Vous entrez simultanément dans la famille des parachutistes et des spécialistes de la maintenance des matériels de parachutage et de largage pour ne plus jamais la quitter.
 
Après ce premier passage au détachement instruction, vous rejoignez donc les ateliers du quartier de l’Arsenal où votre dextérité, votre technicité et votre goût du travail bien fait seront remarqués et deviendront définitivement votre marque de fabrique. Le travail à différents postes et fonctions dans les ateliers va vous permettrent de vous forger une solide réputation de spécialiste de la réparations des parachutes. Sous-officier de carrière en 1985 puis maréchal des logis chef en 1986, vous réussissez aisément la formation militaire et technique du second degré et confirmez ainsi les espoirs placés en vous par votre hiérarchie. Désormais forte d’une solide expérience technique et ayant validé l’ensemble du cursus de formation des sous-officiers, vos qualités de pédagogue vous prédisposent naturellement à devenir à votre tour formateur. Ce sera chose faite en rejoignant le groupement formation et instruction de la spécialité où plusieurs générations de MATPARA viendront apprendre les rudiments ou se perfectionner en réparation en suivant les conseils avisés de l’adjudant VIALA.
 
Avec le galon d’adjudant-chef obtenu le 1er avril 1999 viendra le temps de l’expertise au sein du bureau de marque devenu section technique de marque. On y parle déjà d’un projet de construction d’un atelier moderne qui devrait regrouper dans un même lieu les réparateurs et les plieurs de parachutes. Vous ferez partie des tous premiers experts MATPARA travaillant sur le dossier de la cellule de maintenance automatisée des parachutes (CMAP) et allez participer à toutes les étapes de sa montée en puissance.
 
Sous-officier passionné par votre spécialité, vous avez gravi tous les échelons au cours d’une carrière consacrée en totalité aux MATPARA. Connue et reconnue pour votre rigueur et votre expertise, vous vous êtes vu confier de nombreux postes qui ont contribué à forger votre spécialité et vous êtes devenue l’expert référent dans le domaine de la réparation des parachutes.
 
Votre parcours est ponctué de 5 missions outremer : au BENIN, au TOGO, au GABON et au BURKINA-FASO.
 
Au cours de votre carrière, vous avez obtenu 4 lettres de félicitations au titre du régiment ou de la brigade. Vous êtes titulaire de la médaille militaire et de la médaille de la défense nationale échelon or.
 
Adjudant-chef VIALA, en mon nom personnel et en celui de l’institution militaire, je vous adresse mes sincères remerciements pour l’ensemble des services rendus à notre armée, à la spécialité MATPARA et au 3ième régiment du matériel. Vous avez fait honneur à l’arme du matériel, aux parachutistes et à votre uniforme.
 
Je vous souhaite bonne chance dans cette nouvelle vie qui commence. Que Saint Michel vous protège.

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Lavergne Maryse dit :
    28/10/2018 à 17h 31min

    Bonjour Dominique je pense que tu te rappelles de moi et oui Maryse à Montauban en 1978. Je t'avais invité pour mon mariage en Bretagne. Au plaisir de t'entendre . Grosses bises à toi et peut être à bientôt. Maryse.

  • therese dit :
    20/6/2013 à 12h 12min

    Félicitation pour ta carrière DOMI; pour ta bonne humeur , je me souviendrais toujours, de nos départ pour PAU. Bonne retraite à toi. Bisous THERESE.




  • Créer un site
    Créer un site