Chapitre 10: MATÉRIELS DE PARACHUTAGE, DE LARGAGE

ET DE VOL DE PENTE.

 
Les parachutes à ouverture commandée retardée, de l'ancienne génération.
 
Les parachutes OR hémisphériques.
 
  • TAP691 D.

Surface: 45 m2.
Nombre de suspentes: 20
L. des suspentes: 5,96 m.

 
  • TAP 656-11D
Le parachute dorsal à ouverture commandée EFA 656-11D était conçu pour le saut à ouverture commandée. Il permettait l'assujettissement d'une gaine.
Sa voile avait une surface de 60 m². De couleur réséda, elle comprenait 24 fuseaux dont 2 évidées pour assurer la manœuvrabilité. Le bord d'attaque comprenait une résille destinée à atténuer les doubles coupoles.
La voilure était pliée en fourreau.
Il était équipé de l'ouvreur de sécurité chrono-barométrique EL 19 (KAP 3).
Il était utilisé avec le parachute ventral de secours EFA 506 12 1E.
  • EFA 683 12 D.
Le parachute EFA 683-12D était destiné à l'entrainement des chuteurs militaires. De conception moderne pour l'époque (1975) dans la catégorie des voilures hémisphériques, ses tuyères permettaient d'accroître considérablement les performances en vol. Sa voilure de 51 m2 fût l'une des premières réalisées dans le monde pour la compétition.
Le tissu était de conception nouvelle avec la première apparition de la porosité pratiquement nulle.
La voilure était pliée en fourreau.
Il était équipé de l'ouvreur de sécurité chrono-barométrique EL 19 (KAP 3).
Il était utilisé avec le parachute ventral de secours EFA 506 12 1E.
  • EFA 687 12-1D.
Le parachute dorsal à ouverture commandée EFA 687-12 1D  était destiné aux chuteurs opérationnels. Il permettait le saut avec gaine.
De conception moderne pour l'époque dans la catégorie des voilures hémisphériques et légèrement plus performante que le 683-12D, ses tuyères permettaient d'accroître considérablement les performances en vol. Sa voilure de 51 m2 était de couleur réséda et pliée en fourreau.
Le tissu était de conception nouvelle avec la première apparition de la porosité pratiquement nulle. Sa finesse était de 1,4*.
Il était équipé de l'ouvreur de sécurité chrono-barométrique EL 19 (KAP 3).
Il était utilisé avec le parachute ventral de secours EFA 506 12 1E.
* une finesse de 1,4 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 1,4 km pour 1 km de hauteur.
  • EFA 687 12-2D.
Le parachute dorsal à ouverture commandée EFA 687-12 2D  était destiné à l'entrainement des chuteurs militaires. De conception moderne pour l'époque dans la catégorie des voilures hémisphériques et légèrement plus performante que le 683-12D, ses tuyères permettaient d'accroître considérablement les performances en vol. Sa voilure de 51 m2 était tricolore et pliée en fourreau.
Le tissu était de conception nouvelle avec la première apparition de la porosité pratiquement nulle. Sa finesse était de 1,4*. C'est la version sportive du parachute EFA 687-12 1D.
Il était équipé de l'ouvreur de sécurité chrono-barométrique EL 19 (KAP 3).
Il était utilisé avec le parachute ventral de secours EFA 506 12 1E.
* une finesse de 1,4 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 1,4 km pour 1 km de hauteur.
  • TAP 687 L19 E1 ou E2 ou PIL (Parachute d'Instruction à la Libération).
Le parachute dorsal TAP 687 L19 était destiné à l'instruction à la libération. L'utilisation de ce parachute faisait partie de la formation à l'utilisation des parachutes de type aile dont la voile était libérable.
Il se composait d’un sac dorsal à deux compartiments :
- le compartiment supérieur contenait une voilure 506 dont l'ouverture était provoquée par une sangle d'ouverture automatique (SOA) et destinée à être libérée. Il existait deux modèles : le E1 avec système CAPWELL pour formation à la libération de l’EFA 118 24B1 L19 et le E2 avec système de libération 3 anneaux pour formation à la libération du MT 1, du TAP 133-11 ou du TAP 131-32.
- le compartiment inférieur, à ouverture commandée, contient la voilure principale de type 687 mise en œuvre après libération de la précédente.
Il était équipé de l'ouvreur de sécurité chrono-barométrique EL 19 (KAP 3).
Il est associé à un parachute de secours EFA 506 12-1 utilisé uniquement en cas de défaillance du parachute principal.
  • EFA 506 12 1 E.
Le parachute ventral de secours EFA 506 12-1, mis en service en 1975, était destiné à être utilisé en cas de défaillance de la voile principale d'un parachute hémisphérique à ouverture commandée. Il se caractérise par une fiabilité supérieure à celle des parachutes de secours ventraux précédents. En effet la résistance de la voile permet une utilisation sûre de ce matériel par un parachutiste lourdement chargé chutant à sa vitesse normale.
Ce parachute à ouverture voile d’abord possédait un extracteur à ressort destiné à accélérer l’ouverture. À sa mise en service, une poignée jaune permettait à l’utilisateur de débrayer la connexion entre la voile et l’extracteur en vitesse terminale (si la voilure principale n’était pas ouverte). La fonction de l'extracteur a été plus tard supprimée pour des raisons de choc à l’ouverture trop important mais il a été conservé physiquement sans être relié à la voilure pour des raisons de volume utile dans le conteneur.
 



Créer un site
Créer un site