Chapitre 10: MATÉRIELS DE PARACHUTAGE, DE LARGAGE

ET DE VOL DE PENTE.

 
Les parachutes à ouverture commandée retardée, de la nouvelle génération.
 
  • PFP: Parachute de Formation et de Perfectionnement.
Le parachute de formation et de perfectionnement (PFP) est destiné à la formation et à l'entraînement des chuteurs militaires. Equipé de 2 voilures de type aile 9 caissons (24,15 m2 pour la voilure principale PRIMA et 22,3 m2 pour la réserve), sa masse d'emport de 110 kg ne permet pas l'emport de gaines. Sa configuration principale de mise en œuvre est le "hand deploy" (extracteur souple). L'ouverture de la voilure de secours peut être déclenchée automatiquement en cas de libération de la voile principale par le système LOR 2 (Libération - Ouverture - Réserve).
La finesse de la voilure principale est de l'ordre de 2,5* pour une vitesse de déplacement horizontale de 12 m/s et verticale de 4,6 m/s.
Il est équipé d'un ouvreur de sécurité de type EL 121 (CYPRES expert) ou EL 37 (FXC12000).
Son lot d'accessoires EL113 comprend différents accessoires comme un ensemble de déploiement par extracteur à ressort pour la voilure principale, une sangle d'ouverture automatique (SOA) et quelques articles pour la formation.
* une finesse de 2,5 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 2,5 km pour 1 km de hauteur.
  • ARZ G9: Parachute d'arme à ouverture commandée retardée.
Le parachute ARZ G9 est destiné aux commandos parachutistes. Equipé de 2 voilures de type aile 9 caissons GALAXY, il permet l'emport des différentes gaines en service jusqu'à un poids total de 160 kg. Sa configuration de base est la mise en œuvre par RSE (Ralentisseur - Stabilisateur - Extracteur). L'ouverture de la voilure de secours peut être mise en œuvre automatiquement en cas de libération de la voile principale par le système LOR (Libération - Ouverture - Réserve) de type 1 pour l'armée de terre et de type 2 pour l'armée de l'air et la marine.
La finesse des voilures est de l'ordre de 2,8* pour une vitesse de déplacement horizontale de 10 m/s et verticale de 3,5 m/s.
Il est équipé d'un ouvreur de sécurité, soit de type EL 108 (CYPRES), soit de type EL37 (FXC12000).
Son lot d'accessoires EL112 comprend différents accessoires comme une sellette pour la dérive sous voile, une pochette radio, un extracteur à ressort et sa poignée  pour la voilure principale, une poignée pour la mise en œuvre assistée du RSE et une SOA (Sangle d'Ouverture Automatique) pour la mise en œuvre automatique du RSE.
Il sera remplacé à partir de 2021 par le SMTCOPS (Système de Mise à Terre pour Chuteurs OPérationnelS).
* une finesse de 2,8 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 2,8 km pour 1 km de hauteur.
 
  • Parachute Biplace Opérationnel (PBO).
Le parachute biplace opérationnel (PBO) est destiné à compléter l'ARZ G9 au sein des équipes de chuteurs opérationnels. C'est également un parachute "tandem" qui permet d'amener sur un théâtre d'opération un personnel non parachutiste. Equipé de 2 voilures de type aile 9 caissons, il permet l'emport d'un passager, des différentes gaines en service mais aussi de la GPCL (Gaine Pour Charge Lourde EL 109) jusqu'à un poids total de + de 200 kg. Sa seule configuration de mise en œuvre est le RSE (Ralentisseur - Stabilisateur - Extracteur). L'ouverture de la voilure de secours peut être déclenchée automatiquement en cas de libération de la voile principale par le système LOR 2 (Libération - Ouverture - Réserve).
La finesse de la voilure principale est de l'ordre de 3,1* pour une vitesse de déplacement horizontale de 13 m/s et verticale de 4,4 m/s.
Il est équipé d'un ouvreur de sécurité de type EL 108 (CYPRES).
Il peut recevoir un RSE plus petit (EL 123) pour la formation.
Son lot d'accessoires EL114 comprend différents accessoires comme une pochette radio, un harnais passager et différents équipements pour le passager et pédagogiques pour la formation.
Il sera remplacé à partir de 2022 par le PMM (Parachute Multi Missions).
* une finesse de 3,1 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 3,1 km pour 1 km de hauteur.
  • Parachute SMM 533 (Système Multi Missions).

Pour répondre aux besoins particuliers d’emport de charges lourdes de ses pilotes biplaces opérationnels, les Forces Spéciales Terre et Air ont demandé l’acquisition de parachutes « Systèmes Multi-Missions » 533 (SMM 533) car il permet + 20 kg d’emport. Ce parachute est une évolution  du parachute biplace opérationnel (PBO) en service dans les armées.
Le sac harnais, les voilures, les accessoires de mise en œuvre et le harnais passager sont, en termes d’ergonomie équivalents mais pas identiques (sauf certains articles) au parachute biplace opérationnel PBO. Les voilures, le harnais et le RSE ont été renforcés.
Les voilures 9 caissons de 49,5 m2 (533 ft2 d'où son nom) pour la principale et 42,7 m2 pour la réserve ont une finesse approximative de 3*.
Le SMM 533 dispose de 2 RSE (Ralentisseur - Stabilisateur - Extracteur) différents : un de 183 cm et un de 130 cm.
Le parachute SMM 533 est équipé de l’appareil de sécurité CYPRES 2 militaire 2500/29 A 1-pin.
Si le pliage de la principale est, comme pour les autres parachutes de type aile, effectué par l'utilisateur, ce ne sont pas les DTMPL mais les PMHD (Plieurs Militaires Hors Dotation) qui sont chargés de la visite et du pliage de la voilure de réserve.
* une finesse de 3 indique un déplacement horizontal possible (sans vent) de 3 km pour 1 km de hauteur.
 
Retour en page d'accueil:
"Les matériels de parachutage et de largage".



Créer un site
Créer un site