Visite de l'arsenal du 11 février 2015

21/2/2015
6 commentaires


Par délibération n° 26 du 30 mai 2013, la ville de Montauban a validé l’acquisition du site de l’Arsenal, 4 rue du Docteur LABAT. Pour en savoir plus, lire l’extrait du registre des délibérations du Conseil Municipal ici>>
 
Placée sous la responsabilité du Directeur du Centre du Patrimoine de Montauban, monsieur Antoine REIPERT, la visite de l’Arsenal s’est déroulée le 11 février 2015, comme annoncée dans un post précédent.
 
Pour des raisons de sécurité, compte tenu de l’état de détérioration avancée de l’infrastructure, le nombre de visiteurs était limité. Il fallait d’abord s’inscrire auprès de l’Office du tourisme.

 

Beaucoup de Montalbanais se sont présentés pour s’inscrire, seules les cinquante premières personnes purent profiter des commentaires de nos valeureux guides, d’un jour. 
 
De gauche à droite : René RIGHI, Jacques PIERQUET, Jean-Paul DAYMA, Gérard COLOM, Georgette WILK, Antoine REIPERT, Christophe DELAIS

Après les mots de bienvenue du directeur du Centre du Patrimoine et après que chaque guide se soit présenté, c’est Jean-Paul DAYMA, auteur du livre,
 

qui a commencé la visite en résumant succinctement l’histoire de l’Arsenal de 1874 à 2004.
 
 
Puis la visite commença par un tour d’horizon des différents bâtiments visibles depuis l’entrée
 
La maison des premiers responsables du quartier La place d’armes et l’atelier principal Les chambres des stagiaires
 
Direction un hangar ou étaient stockés les matériels pour le largage des charges lourdes.
 

À noter au passage, la superbe charpente en bois, datant de la construction du bâtiment en 1876.
 
Avant de pénétrer dans le bâtiment de l’Instruction, une petite halte s’imposait devant la « piscine ». C’était, en fait, un des deux bassins qui servaient de réserve d’eau pour la lutte contre l’incendie.

 
 
La visite du bâtiment de l’Instruction s’est limitée au rez-de-chaussée et surtout à la salle des colonnes. Les étages sont déclarés zone dangereuses.
 
  Le sol de la salle des colonnes
Pour en savoir plus sur les missions du Détachement Instruction, cliquer ici
  
Tout en se dirigeant vers l’entrée du DGLP ( détachement de gestion largage parachutage), les visiteurs ont pu « admirer » les vestiges de la « salle de sport », de la salle de pause et des différents locaux de stockage des machines à coudre hors d’usage… 
 
 Une entrée de l'atelier Abris cycles et agrès de sport
  L'entrée de la salle de pause
 
Au niveau de l’entrée du DGLP, c’est Christophe DELAIS qui reprend le commentaire de la visite en expliquant le cheminement que suit un parachute, muni d’une étiquète verte, déclaré « à réparer » à son arrivée à l’Arsenal.
 
  Hall d'accueil et de réception des unités
Magasin de stockage des matériels en attente de réparation La laverie
À noter le " climatiseur " de la laverie !  
Pour en savoir plus sur le Détachement de Gestion Largage Parachutage, cliquer ici

Puis c’est l’entrée dans l’atelier principal
 
  Le célèbre "pigeonnier"
Pour en savoir plus sur cet atelier, cliquer ici
 
Le parachute une fois réparé, retourne au DGLP dans un grand magasin de stockage, dans lequel on remarque les chemins de roulement qui servaient, dans les années cinquante à pendre les parachutes afin de les aérer et de les débarrasser de toutes leurs impuretés.
 

En sortant du bâtiment principal, petit tour d’horizon sur d’autres infrastructures :
 
Le bâtiment pour l’instruction du pliage des parachutes

 
 
Diverses annexes
 
L'entrée principale de l'atelier, maintenant barrée L'entrée du vestiaire et le local à ingrédients

Les bâtiments du Bureau de Marque Parachutage et Largage (BMPL)
 
 Pour se remémorer l’activité du BMPL, cliquer ici
  
Et enfin dernières vues sur la façade de l’atelier, derrière la place d’armes, face à l’entrée du quartier
 
 
Le deuxième groupe arrive, pendant le speech de fin du directeur du centre du patrimoine
 
 
Une attention toute particulière à mesdames
 
Nicole AUSTRUY et Julienne COUPY
 
pour m’avoir transmis toutes les photos : qu’elles en soient chaleureusement remerciées.

Pour rester sur une note positive, voici une vue aérienne de l'Arsenal du temps de sa splendeur !


 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • PEROTTO Fabien dit :
    02/3/2015 à 10h 51min

    Que de souvenirs de notre Maison Mère pour nous (+ GFI + Bureau de Marque). Les plus jeunes n'auront pas connu la quartier.. Y-a-t-il un projet en gestation pour ce quartier ?

  • Jacques Villard dit :
    24/2/2015 à 23h 08min

    Quelle tristesse de voir ces infrastructures dans cet état ; c'est la vie : la roue a tournée ceci ne nous empecheras pas d'avoir passé d'excellents moments soit en cours ou dans la salle des colonnes ; nostalgie,nostalgie

  • Véro dit :
    24/2/2015 à 16h 04min

    Que de souvenirs !!! Il ne ferait pas bon faire des sauts sur plan d'eau ... on se ferait mal !!! LOL

  • Posteur anonyme dit :
    23/2/2015 à 21h 09min

    Belles photos et beaucoup de tres bons souvenirs

  • domy dit :
    23/2/2015 à 19h 52min

    un peu mal au coeur de voir l'état de délabrement de l'aéro.Que de souvenir et comme nous disions tous, heureusement que les murs ne parlent pas...

  • thierry dit :
    23/2/2015 à 19h 47min

    Belles photos! J'ai regardé en espérant voir la poutre figée dans le platane à l'entrée de la salle de pliage. Sur cette poutre était accroché une corde lisse qui permettait l 'accès au pliage des jeunes




  • Créer un site
    Créer un site